Le Démantèlement

Par défaut

Drame familial canadien de Sébastien Pilote avec Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier

21047023_20131007094159905.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx          Gaby est éleveur de moutons dans la ferme familiale où il vit seul depuis que ses filles sont parties s’installer à Montréal. Alors que de plus en plus d’agriculteurs sont contraints de vendre, lui résiste malgré les difficultés. Mais un jour l’une de ses filles lui demande une aide financière importante et il va être confronté à un choix impossible.

21001522_20130425112919921.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Quand j’ai entendu parler de ce film, j’ai de suite su qu’il était de ceux que je ne pouvais rater ! Venant moi-même d’une famille de petits agriculteurs, je suis particulièrement intéressée par ce type de sujets dans lesquels je me retrouve un peu. J’avais donc hâte de découvrir de quelle manière la délicate question de la transmission allait ici être abordée. Je m’attendais à un film sensible et émouvant sur la famille et les racines mais il est finalement sobre voire même un rien austère. Le rythme est assez lent. On suit le personnage dans son quotidien et si je m’attendais à des doutes, des hésitations et des remords quant à la vente de sa ferme, il n’en est rien. C’est troublant de le voir ainsi tourner le dos à son passé presque trop facilement.

21001519_20130425112917108.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Pourtant c’est justement ce qui rend ce film intéressant. C’est je trouve une manière de traiter le problème éloignée des clichés et du pathos et, si on n’est pas forcément dans l’émotion, cette vision assez sombre me semble surtout terriblement réaliste. Le réalisateur n’embellit pas les choses pour nous livrer une belle histoire mais nous montre ce qui est le quotidien de beaucoup. Ca peut sembler banal, terne mais je trouve cette technique parfois proche du documentaire assez appréciable. Les acteurs rendent émouvants ces personnages dont la vie est sur le point de basculer. Quant à l’image, elle est très maîtrisée tout en restant naturelle. C’est ce qui ressort de l’ensemble : une impression de naturel et de sincérité pour un film réussi et touchant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s