Mademoiselle Julie ne m’a pas séduite

Par défaut

Drame de Liv Ullmann avec Jessica Chastain, Colin Farrell, Samantha Morton

        Alors que tout le monde s’apprête à fêter le Saint-Jean, Mademoiselle Julie et son valet, John, jouent à un jeu dangereux entre séduction et manipulation. Des manœuvres douteuses qui se déroulent sous les yeux de Kathleen, la cuisinière du baron et fiancée de John. Un jeu qui pourrait mal finir.

319522.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Avant d’aller voir Mademoiselle Julie, je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait. Je me suis dévouée pour le chroniquer sur Cinéphilia (article que je laisse honteusement traîner) sans avoir la moindre idée de quoi il retournait. J’avais dans l’idée que c’était mieux comme ça. Le titre me tentait moyennement, l’affiche ne m’attirait guère, seul le casting me semblait intéressant. Je me suis donc arrêtée là dans mes recherches. Je suis souvent déçue par les films en ce moment, trompée par des bandes-annonces alléchantes. Cette fois, je ne me ferais pas avoir. Malgré d’excellentes dispositions quand je suis allée voir ce film, on ne peut pas exactement dire que je sois tombée sur le charme. Quelque chose me dit que si j’en avais su plus, jamais je ne me serais infligé cette projection.

172186.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Dès les premières minutes, j’ai été prise d’un ennui mortel. J’ai bien cru partir après à peine 1/2h tant continuer à regarder me semblait insoutenable. Finalement, j’ai tenu 1h15 et suis partie au moment où Mademoiselle Julie s’est traînée par terre, venant ainsi à bout de ma patience déjà bien entamée. D’où ma difficulté à parler de ce film : non seulement je ne l’ai pas vu en entier mais en plus j’ai passé mon temps à penser à ma fuite. Je vais toutefois faire un effort pour tenter de démêler les points forts et points faibles de ce film. Le casting est très alléchant, même si je n’ai pas trouvé l’interprétation  exceptionnelle dans l’ensemble, Samantha Morton est pour le moins convaincante en amante délaissée.

162810.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Ce film joue beaucoup sur l’esthétique : une lumière dorée magnifique, des plans qui ressemblent à des natures mortes… Cette manière de filmer peut sembler un peu datée mais il faut bien admettre que ça reste quand même un des gros points forts du film. La musique est également bien choisie – des morceaux classiques très agréables – et renforce cette ambiance un peu surannée mais assez charmante. Malheureusement, j’ai eu le plus grand mal à m’intéresser à cette histoire. Mademoiselle Julie est absolument imbuvable, nombreuses sont les scènes qui m’ont mise mal à l’aise tant elle maltraite son valet, qui pourrait bien finir par lui rendre d’ailleurs. En parlant de ce dernier, le regard vide de Colin Farrell m’a franchement dérangée.

165623.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Bien que férue de théâtre, je ne connaissais pas du tout ce texte ni son auteur alors qu’il semblerait pourtant qu’il soit pour le moins célèbre. La pièce a d’ailleurs été adaptée de nombreuses fois au cinéma avant que Liv Ullman ne s’y attaque à son tour. Je pense que clairement je ne serais pas allée voir ce film si j’en avais su plus : c’est un huis-clos, ils m’angoissent, les personnages s’engueulent tout le temps, je déteste les cris au cinéma, quant au côté mi-romantique mi-larmoyant, il m’agace au plus haut point. Bref, il n’y avait à peu près aucune chance que j’apprécie ce film que j’ai trouvé en tous points exaspérant, la lumière à la Vermeer mise à part. Toutefois, je pense que certains l’apprécieront sans doute autrement mieux. La bande-annonce donne un assez bon aperçu de l’ambiance même si elle est assez avantageuse du point de vue du rythme. Un film qui entre cris et pleurs n’était absolument pas fait pour moi malgré une esthétique impeccable. Un grand moment d’ennui.

"

  1. tu es rédactrice pour cinéphilia? mais c’est super ca je savais pas… ah oui effectivement vu tout ce que je déteste au cinéma je t’aurais jamais conseillé de voir ce film… c’est marrant il est vachement chroniqué sur la blogosphère alors qu’il s’adresse quand même qu’à un très petit nombre je trouve- c’est ce que j’ai pensé en le voyant…. par contre ca m’étonne vraiment que tu n’ai jamais entendu parler de la pièce toi qui es bien plus théâtre que moi j’ai l’impression pour ma part que c’est vraiment un classique intemporel dont j’entends parler depuis que je suis tout petit…par contre impossible de savoir si je l’ai déjà vu jouer sur scène quand j’étais ado j’ai tendance à confondre les pièces d’Ibsen ( j’avais vu notamment Heda Gabler) avec celles de Strinberg.. c’est un peu la même ambiance je trouve donc tu peux les éviter aussi :o)
    bonne journée à toi

    • J’ai aussi trouvé que ça s’adressait à un public très restreint, c’est exigeant comme cinéma même si j’ai trouvé ça moyennement réussi (en dehors du fait que ce n’est franchement pas mon genre tous ces sentiments étalés). J’ai beau aller beaucoup au théâtre depuis longtemps, j’ai de grosses lacunes. Je suis plutôt théâtre classique et pendant longtemps ne me suis pas intéressée aux noms des auteurs et metteurs en scène, je ne retenais que les titres (comme pour le cinéma pendant longtemps, ou la danse aujourd’hui) du coup ma culture théâtrale connaît de sérieux manques 🙂
      Je n’ai pas chroniqué grand chose sur Cinephilia, c’est tout nouveau et je galère un peu à aller au ciné et écrire mes articles en ce moment.

    • Oui, c’est un peu compliqué en ce moment. Beaucoup de films prometteurs qui s’avèrent très moyens et de grosses productions prévisibles. Enfin, je vais peu au cinéma ces temps-ci, je vais quand même trouver le moyen d’en rater quelques uns 🙂

  2. Pingback: The young lady | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s