Le sel de la terre – un documentaire d’une beauté bouleversante

Par défaut

Documentaire, biopic de et avec Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, avec Sebastião Salgado

404675.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Le photographe Sebastião Salgado parcourt inlassablement la planète pour immortaliser une humanité en pleine mutation. Wim Wenders et le fils du photographe, Juliano, l’ont accompagné dans ses derniers projets et présentent son travail dans ce documentaire.

473568.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Même si je n’en vois plus beaucoup par paresse intellectuelle (et aussi un peu parce que les horaires ne m’arrangent pas toujours), j’ai toujours beaucoup aimé ce type de documentaires assez contemplatifs et esthétisants. Le titre me plaisait bien mais j’avoue que les photos que j’avais pu voir dans le métro m’avaient semblé très dures et m’avaient un peu dissuadée d’aller voir ce film – je me laisse facilement décourager en ce moment, je vous le concède. J’ai quand même fini par me décider à aller voir de quoi il retournait. Ne connaissant pas du tout le travail de Sebastião Salgado (oui, je suis inculte en matière de photographie, mais je me soigne), j’avais hâte de découvrir son univers. Quant à Win Wenders, si je le connais bien sûr de nom, je me rends compte que je n’ai pas vu grand chose de lui. Il va falloir y remédier !

491900.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Je dois dire que j’ai été époustouflée par le travail du photographe qui est ici très bien mis en avant à travers une approche chronologique de son œuvre. Les images sont splendides et souvent très dures. Il a couvert les migrations de populations, notamment au Rwanda, d’où il a ramené des images aussi édifiantes qu’éprouvantes. On se rapproche là du travail de reporter, avec une mise en avant du rôle de passeur. Le discours de cet homme et sa vision du monde sont absolument passionnants ! J’ai également été impressionnée par le soutien inconditionnel de sa femme qui mérite d’être souligné. Difficile de parler de ce documentaire qui est avant tout la rencontre de deux hommes à la personnalité exceptionnelle et la découverte d’un regard acéré sur le monde. Un film difficile mais magnifique. Des images à couper le souffle. Un travail à découvrir absolument.

"

  1. Salgado, que je « connais » depuis presque sept ans, est extrême, mais bouleversant. Un explorateur-expérimentateur du côté obscur de l’âme humaine. Sur le plan de la photographie documentaire subjective et auto-fictionnelle, c’est un défricheur de zones considérées taboues.

  2. oui j’en ai entendu énormément de bien aussi-95% des articles que j’ai lu sur le film sont aussi positif que ta critique, mais je t’avouerai que j’ai vu beaucoup de documentaires cette année, une vingtaine, ce qui est très rare pour moi, nourri à la fiction… et que j’ai un peu envie de faire une pause et ait plus envie de fictions d’autant que contrairement toi, le contemplatif c’est seulement à dose très homéopathique:o) mais même si je pense que le travail de Salgado s’appréciera mieux sur grand écran, je devrais rattraper celui ci en DVD lorsqu’il sortira dans quelques semaines normalement … en tout cas très bon billet qui devrait en convaincre pas mal d’aller le voir…bonne soirée à toi!!

    • Je n’étais pas très sure d’aimer ce documentaire, peur de m’ennuyer je crois. Mais son travail est tellement beau ! ne serait-ce que pour son discours sur l’humanité, ça mérite le détour. J’en suis ressortie sonnée.
      Bonne soirée à toi aussi

  3. Pingback: Bilan 2014 | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s