Jeune et jolie

Par défaut

Drame français de François Ozon avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot

Jeune-et-Jolie-affiche-piwithekiwi.blogspot.fr

          Isabelle a 17 ans, elle est jeune et jolie et vit l’âge des premiers amours dans une famille qui l’aime. Mais alors que tout semble aller pour le mieux dans sa vie, elle sombre dans la prostitution ; son portrait en 4 saisons et autant de chansons.

20566651

          Je ne suis pas une toujours inconditionnelle du cinéma de François Ozon, que je trouve un peu inégal, et qui parfois m’exaspère. Mais je reconnais à ce réalisateur un talent certain et de l’inventivité. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il se renouvelle. Quel rapport en effet entre 5 x 2 et Potiche, Le temps qui reste et Dans la maison ? Il n’a pas peur de casser son image et de s’essayer à de nouveaux genres. Je vais généralement voir ses films, d’autant plus que le sujet de celui-ci me tentait bien. Je craignais un peu que ce film ne vire au vulgaire, mais ce n’est jamais le cas, bien que les scènes de sexe soient nombreuses et filmées de manière directe ; une certaine esthétique permet que ça ne vire au glauque sans pour autant en jouer démesurément. J’ai par moments trouvé quelques faiblesses au scénario mais les acteurs s’en sortent suffisamment bien pour nous les faire vite oublier.

jeune-jolie-1_4009449

          J’ai été assez surprise par la façon dont la question de la prostitution est abordée dans le film . Je m’attendais à une manière plus brutale de traiter de le sujet. En effet, si c’est filmé de manière crue et que les passes de la jeune Isabelle avec des hommes trois fois plus vieux qu’elle ne nous sont guère épargnées, en revanche on en sait finalement très peu sur les états d’âmes de la jeune fille. J’ai trouvé ça un peu dommage. Le sujet se prêtait à un personnage torturé et finalement le personnage est assez lisse. On ne sait même pas au juste comment elle en arrive là, à part par curiosité peut-être.

jeune-sans-jeunesse-ozon-melancolie-L-kvzNLx

          D’un côté cette banalité est intéressante, elle offre un regard nouveau sur la prostitution, qui est ici surtout un prétexte à l’étude des relations familiales. Finalement, ce n’est presque qu’un secret de famille parmi d’autres, une erreur de jeunesse comme on en fait tous, et c’est la manière de gérer cette crise qui est au cœur de l’histoire. Etant férue de films engagés, bien que trouvant cette sorte de détachement osée, je n’ai pu m’empêcher de regretter que la psychologie du personnage ne soit pas plus fouillée et qu’il n’y ait pas une esquisse de réflexion sur la prostitution volontaire. Mais que voulez-vous, on ne se refait pas ! Un film réussi dont le sujet délicat est traité avec habileté ; il manque un peu d’épaisseur pour réellement marquer durablement mais on passe un bon moment.

"

  1. J’aime bien comme toi les films engagés et avec des personnages psychologiquement trés poussés, mais je trouve que pour un sujet comme cela, ce n’est finalement pas plus mal que le personnage et ses motivations ne nous échappent un peu…déjà parce que je pense qu’à 17 ans on n’a pas forcément toute la maturité et les phrases pour expliquer cela de facon très poussée, et aussi parce que je l’ai vu moi avant tout comme ce genre d’experience qu’on essaie à cet âge là sans se poser trop de questions… et puis entre les rapports avec ses parents et les séances de psy, on aborde quand même ces questions là, même si les réponses manquent un peu… enfin bon moi j’aime pas tous les films d’Ozon mais celui là m’a énormement plu, et je l’avais aprement défendu chez moi…bonne journée madimado

    • Je suis pourtant d’accord avec toi. C’est d’ailleurs bien ce qui est étrange, c’est qui fait tout la force de ce film qui m’empêche de l’apprécier pleinement. J’avoue que c’est un peu ridicule… Bonne journée à toi aussi 🙂

  2. Plutôt fan de l’univers d’ozon, je n’ai pas vu celui-ci ! J’avoue que le sujet ne m’inspire pas vraiment et j’attend qu’il passe à la TV !

  3. J’avais un petit peur avec ce film mais finalement je n’ai pas été déçue. Les scènes de sexe qui me font horreur sont ici justifiées, difficile d’y échapper et je ne les ai pas trouvées pesantes. Effectivement je pense que cette jeune fille a besoin de faire des expériences pour se trouver. Il faut je crois y voir une recherche d’aventure pour échapper à l’ennui qui il me semble la guette déjà!

    • Oui, toi qui n’aime pas les scènes de sexe, ce n’est ce qu’il manque dans ce film. Mais je trouve qu’elles sont justifiées et sont filmées de manière suffisamment directe pour ne pas paraître malsaines. J’ai bien aimé cette manière de les aborder. Quant au sujet, il le dédramatise totalement en le traitant sous cet angle, c’est peu déroutant mais loin d’être inintéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.