Mon bilan 2015

Par défaut

          2015 aura été l’année de la fatigue. J’ai l’impression de n’avoir rien fait d’autre que dormir sur mon canapé. Pourtant, malgré cette léthargie profonde, j’ai finalement fait pas mal de choses, même si je peine à m’en rendre compte. Les bilans servent aussi à ça : ça rassure un peu parfois.

          Commençons par la littérature. 86 livres lus cette année. C’est plutôt moins que les années précédentes où j’étais dans les 100 livres lus mais un peu plus que l’année dernière, je ne me plains donc pas trop même si vu mon inactivité on pourrait s’attendre à plus. Par contre côté variété il y a encore du boulot : je n’ai lu quasiment que de la littérature contemporaine ! Mais je ne désespère pas de me remettre un jour aux classiques et aux essais. Sur la liste des 15 livres que j’aurais voulu enfin lire en 2015, j’en ai finalement lu 8. Un score franchement médiocre mais qui ne m’étonne pas outre mesure. Je suis quand même super contente d’avoir enfin lu Là où les tigres sont chez eux, je n’y croyais plus ! Il ne me reste plus qu’à vous en parler… Je suis un peu triste de n’avoir lu ni Dostoïevski, ni London cette année, j’ai délaissé mes classiques, ça craint… J’ai aimé beaucoup de livres mais peu m’ont vraiment marquée ; c’est peut-être autant dû à ma mémoire défaillante qu’à la qualité de mes lectures qui dans l’ensemble n’étaient certes pas exceptionnelles mais plutôt sympathiques. Voici mes favorites :

La mesure de la dérive, Ethan Frome, L’homme qui savait la langue des serpents, Le secret d’Orbae, Camille mon envollée

v2 sig

          Je suis plutôt contente de moi quant aux sorties ciné. 63 films vus en salle cette année. Je m’en étais fixé 50, c’est donc inespéré, d’autant plus que j’ai l’impression d’y aller bien trop peu. Très peu de VOD en revanche, restrictions budgétaires obligent. Je dois avouer que j’ai été assez déçue par cette année ciné que j’ai trouvée un peu faiblarde. On ne peut pas dire que les coups de cœur se soient enchaînés. Dans l’ensemble, beaucoup de films moyens. J’ai également vu beaucoup de films en rattrapage sur Canal+ (non, je n’arrive pas à me séparer de mon abonnement même si ce serait plus raisonnable). Plus de 180 films vus, score qui me fait un peu peur, d’autant plus qu’il compte bien 2/3 de navets mais aussi quelques pépites, heureusement dont l’excellent Pride que j’avais honteusement raté au cinéma. Mes chouchous de cette année sont :

A most violent year, Citizen four, Still Alice, Lost river, Diffret, La isla minima, Much Loved

          Côté sorties, c’est mitigé. J’ai raté beaucoup des spectacles que j’avais pris mais comme j’ai renouvelé mes abonnements théâtre, j’ai quand même vu pas mal de choses (disons que ça c’est nettement amélioré depuis septembre quoi). Là non plus, pas de grandes révélations en 2015. J’ai toutefois beaucoup aimé La maison de Bernarda Alba, Mistinguett, Paquita, La Verita, la compagnie XY ou encore Paris de Nuit (critiques à découvrir ici et ici). Trop peu d’expos vues en revanche, on approche dangereusement du néant. Je citerai donc le seule dont je me souvienne, l’indémodable Fragonard. Je ne peux faire que mieux en 2016 ! Par contre, plus de sorties bars/restos/week-end loin de Paris avec quelques belles découvertes. Pourvu que ça continue sur cette lancée ! Parmi les révélations les grands Alain Passard et Michel Sarran – sans oublier l’excellent Solides à Toulouse, l’estuaire de la Gironde ou les bars à cocktail très chics du South Pigalle (celui-ci ou celui-là), sans compter que j’ai enfin réussi à rentrer dans le très étrange Comptoir Général. Et bien sûr mon pèlerinage annuel aux étangs de Bassiès. Enfin, j’ai très peu mis les pieds dans ma cuisine et n’ai pas franchement testé des tonnes de recettes originales mais je compte bien me remettre aux fourneaux en 2016 !

          Le blog a connu (et connaît toujours) des périodes particulièrement creuses. Pour la première fois depuis sa création les visites sont en (légère) baisse. J’ai l’impression d’avoir totalement laissé le blog en friche et me retrouve avec des dizaines de brouillons jamais terminés de choses dont je voudrais vous parler sans trouver le courage ni de continuer ni de les reléguer à la corbeille. 120 articles ont tout de même été publiés, 2 fois mois que l’année dernière, 3 fois moins que ce que j’aurais voulu, mais je suppose que ce n’est déjà pas si mal. Je vais quand même essayer de m’y remettre de manière plus régulière en 2016 en gardant sans doute le principe des articles groupés. J’en profite pour remercier tous les fidèles lecteurs et indéfectibles soutiens. Le blog aura été l’occasion de belles rencontres qui se reconnaîtront.

On se retrouve bientôt pour mes résolutions pour l’année à venir. Et vous, quels beaux souvenirs avez-vous de 2015 ?

Bonne année à tous !

"

  1. Il va falloir que je les cherche, les beaux souvenirs. Rien ne me vient à l’esprit. C’est triste.
    Quoique, si, de nouveaux copains, de nouveaux amis, des rapprochements avec certains anciens, des sorties amusantes.

    Ton année 2015 a été fort remplie en livres, films, sorties diverses et articles; même si c’est moins que les années précédentes, tu as de quoi être fière!

    Je te souhaite d’atteindre tes objectifs en 2015 et je nous souhaite de continuer à faire de jolies découvertes à travers toi.

  2. 86 livres, je trouve déjà ça énorme ! Tu les dévores 😉
    Pour les classiques, il faut avoir l’envie de se poser pour les savourer, et le faire sans se forcer sinon on ne les apprécie pas ~~ prends le temps, il ne vont pas s’envoler de toute façon 🙂

    • J’ai du temps et je lis vite 🙂 J’ai lu beaucoup de classiques à une époque mais qu’après la fac je les ai un peu délaissés, plus parce que je n’y pense pas que par manque d’envie à vrai dire, il faudrait que je m’y remette mais en effet, rien ne presse.

  3. Je ne fais pas de bilan c’est sûrement un tort. C’est bien de noter, il y a déjà tellement de films oubliés, et même de romans. Autant dire qu’ils n’étaient pas des incontournables. J’avais laissé sur l’étagère longtemps un Padura, l’homme qui aimait les chiens, ce sera une des grandes lectures de l’année. En 2015 surtout le CAP cuisine m’aura beaucoup mobilisée avec des rencontres extraordinaires il aura marqué l’année. Puis les petits virées Delta de l’Ebre, Val d’Aran, Sete, sont venues agrementer une année chargée. Felicitations à toi pour autant de lectures en aussi petite forme!

    • Tu vois, tu as fait plein de choses aussi ! Sans compter les travaux ! C’est bien de noter ce qu’on fait mais faire le compte de temps en temps, tu verras ça remonte sacrément le moral (enfin surtout quand comme nous on a la bougeotte).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s