Divers

Bilan 2020 et objectifs 2021

Comme pour beaucoup, 2020 a été une année compliquée que j’espérais bien plus productive. Même si finalement c’est bien plus la douleur que le confinement qui m’a fait revoir mes ambitions à la baisse.

C’est parti pou un bilan tardif de cette années écoulée.

Films/séries

J’avais prévu d’essayer d’aller plus souvent au cinéma et de reprend un rythme de sortie plus régulier, je pensais reprendre des abonnements en février pour m’y aider. Finalement, j’ai repoussé à mars faute d’énergie pour le faire et… vous connaissez la suite ! Aucune donc. J’ai vu 10 films au cinéma cette année, ce qui n’est déjà pas si mal vu que j’ai passé la quasi totalité de mon temps dans mes montagnes, loin de tout. Plutôt une bonne année malgré tout. Pas d’énormes coups de cœur mais j’ai bien aimé Jojo Rabbit, Knives out, The gentlemen, Perfect candidate et mention spéciale pour le traumatisme causé par Dark waters.

Pas énormément de films vus de chez moi (on a une connexion très limitée dans nos montagnes), j’ai bien réduit le rythme depuis que je n’ai plus Canal. Beaucoup de revisionnages également, ce qui m’arrive rarement, c’est l’effet télé ça. Parmi les choses marquantes ou intrigantes, Hiver 54, Lovely bones, O’brother, Gone girl, Layer cake, Quand sort la recluse et Arnaque, crime et botanique.

En revanche j’ai été pas mal productive côté séries. Certaines déjà entamées que j’ai continuées, d’autres que j’ai découvertes. Dans le style ado / jeune adulte, j’ai aimé Atypical, Sex education, Anne with an e et Spinning out. Les deux dernières ne sont pas reconduites. Bonne surprise aussi avec la saison 2 d’Umbrella Academy. Dans les choses plus sombres, j’ai continué Mindhunter, The crown continue aussi sur une bonne lancée. J’ai découvert Ratched, délicieusement dérangeant, et la sensibilité de Docteur Foster. J’ai enfin découvert Peaky blinders que j’ai adoré. Pour les choses plus légères, j’ai fini The good place, toujours aussi drôle. J’ai enfin commencé Better Call Saul, le personnage me hérissait et pourtant c’est une excellente surprise. Enfin, je finirai par Good girls qui mérite vraiment qu’on en parle : mon coup de cœur de l’année.

Sorties et jeux

Pour les concerts, expos et sorties théâtre, c’est vite vu : néant. Ou presque. J’ai vu deux spectacles en 2020, un que j’avais déjà vu et un copain en concert. Je suis quand même allée à Orsay voir les impressionnistes, c’était tout vide et c’était bien. J’ai fait quelques visites culturelles : châteaux cathares notamment, mais aussi des abbayes et une excursion à Giverny. Rien de très loin de Paris ou l’Ariège selon ma localisation du moment mais ça a permis de prendre un peu l’air.

Quelques jeux testés, aussi bien jeux de société que jeux vidéos. Un mix de mes jeux habituels et de mes nouveautés. Ca n’a pas été une année où j’y ai passé beaucoup de temps mais en jeu de plateau j’ai bien aimé Concordia, Tzolkin et US telegraph. Dans les « classiques » j’ai joué à Dead of winter, tout à fait adapté en temps de pandémie, Dungeon Lords que j’aime toujours autant et Little Jack qui fonctionne redoutablement bien.
Côté jeux de société, j’ai encore passé beaucoup trop d’heures sur Civ VI et Northgard. Et quelques unes sur Don’t starve aussi (mais pas trop). J’ai découvert The Council que j’ai bien aimé malgré une fin décevante, Lego Lord of the ring qui m’amuse beaucoup et Gris qui est magnifique.

Livres

C’est encore avec les lectures que je m’en tire le mieux. 70 livres lus. Quasi que du roman et un sacré paquet de pavés ou de titres bien denses. J’ai lu beaucoup de femmes et il y a eu énormément de bonnes surprises dans cette année. On commence avec De pierre et d’os dont j’ai adoré la poésie. 50 façons de dire fabuleux, un roman tendre et drôle. Le livre des secrets : un roman très difficile à lire dont je n’ai pas bien estimé l’impact sur le moment, il me hante depuis. La marche du mort, quel bonheur de retrouver la plume de l’auteur ! Aria, la jolie surprise de cette rentrée littéraire. Chavirer, un texte lu quasi d’une traite. La discrétion a aussi été un coup de cœur de cette rentrée. Mais je pourrais aussi citer Les mystères de Larispem, L’aviatrice, Le bal des folles, La liberté au pied des oliviers, On fait parfois des vagues, Glory ou encore Le silence de la ville blanche.

Côté BD j’ai peu lu mais j’ai adoré Dans la tête de Sherlock Holmes, Polina et Peau d’homme (aucune originalité, j’en conviens).

Et 2021 alors ?

Autant vous dire que je prévois peu de sorties. Quelques visites culturelles en extérieur si on le peut cet été. Ce sera à peu près tout. J’aimerais me pencher plus sur ce qui se fait à distance mais j’avoue avoir encore un peu de mal à me motiver, même s’il y a de très belles initiatives. Je dois également subir une intervention chirurgicale qui peut aussi bien me rendre un minimum de mobilité que me tenir alitée un certain temps. J’ai prévu le stock de jeux et de livres en conséquences. J’espère aussi enfin rattraper le retard pris sur le blog et publier plus régulièrement.

A défaut de cinémas, je vais essayer de voir plus de films depuis chez moi, y compris des choses récentes que j’ai ratées. Et toujours des séries en essayant de rattraper quelques unes de celles que je n’ai toujours pas pris le temps de regarder, continuer celles en cours et aller chercher en chercher quelques-une de moins connues si je peux. Vu que beaucoup de mes séries actuelles ont été annulées ou ont fini par me lasser, ça ne devrait pas être trop compliqué d’apporter un vent de nouveauté. Délaisser Netflix pour d’autres plateformes ne serait pas du luxe non plus. Canal me manque terriblement mais bon, Canal quoi, pour le moment je résiste encore…

Pour les livres, j’espère continuer sur ma lancée. Beaucoup de nouveautés m’attendent dont certaines me paraissent bien sympa ! Et toujours des périodes où je mettrai les femmes à l’honneur. Découvrir la littérature de pays que je connais moins serait aussi une bonne chose. Je lis beaucoup de littérature française et américaine mais j’aime beaucoup découvrir d’autres cultures à travers mes lectures, ce que j’ai un peu moins fait dernièrement, je vais tâcher de m’y remettre.
J’ai eu plein de BD à Noël donc il devrait y en avoir plus que d’habitude au programme de 2021 et ça s’annonce très chouette !

Enfin, voici la traditionnelle liste de lectures à laquelle – comme toujours – je ne me tiendrai absolument pas. Mais j’aime plonger une fois par an dans les tréfonds de ma bibliothèque pour en ressortir quelques titres et y piocher des idées si par hasard j’étais à un moment donné à cours d’inspiration pour mes prochaines lectures.

Classiques

Nana, Emile Zola
Pour qui sonne le glas, Ernest Hemingway
Le neveu de Rameau, Denis Diderot
Le nom de la rose, Umberto Eco
Ma vie d’enfant, Maxime Gorki

Contemporain

La clé de l’abîme, José Carlos Somoza
La vérité, Terry Pratchett
Voix endormies, Dulce Chacon
Le prieuré de l’oranger, Samantha Shannon
Les luminaires, Eleanor Catton

BD/jeunesse

La ville sans vent, Éléonore Devillepoix
Les mystères de Larispem t.3, Lucie Pierrat-Pajot
La page blanche, Pénélope Bagieu
Midi-Minuit, Doug Headline et Massimo Semerano
Quartier lointain, Jirô Taniguchi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.