Mes lectures

Beignets de tomates vertes, de Fannie FLAGG

          En 1986, Evelyn, une femme d’une cinquantaine d’année, rencontre en rendant visite à sa belle-mère une vieille femme avec qui elle va nouer une belle amitié. Celle-ci va lui raconter son histoire, qui court tout au long du siècle, dans une famille nombreuse du coeur des Etats-Unis. L’histoire surtout d’un café au bord de la voie ferrée où se concentrait la vie du hameau.

          La narration oscille entre la maison de retraite, une gazette tenue par une habitante du village au coeur de l’histoire et le présent des personnages eux-mêmes. Ce va et vient m’a par moment un peu gênée. L’histoire en elle-même est plutôt intéressante, la plupart des personnages sont attachants. Je n’ai pas trop aimé les passages qui se déroulent en 1986, la partie dans les années 30 à 60 m’aurait suffit. L’écriture est assez simple, j’aurais apprécié un texte plus travaillé.

          Il y a un côté un peu naïf dans ce texte qui m’a parfois exaspérée. On est en pleine apartheid et les gens semblent à peine s’en rendre compte. Sans parler des deux personnages principaux : deux jeunes femmes homosexuelles à qui personne ne semble chercher des noises. Etrange… Enfin, si le côté historique m’a semblé faiblard, la romance est belle et on prend plaisir à cette lecture. J’aurais apprécié un peu plus de consistance mais j’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre entre les mains. Les évènements se succèdent rapidement, empêchant le lecteur de trouver le temps de s’ennuyer. La diversité des personnages et de leurs caractères est un peu  difficle à suivre parfois mais donne à ce livre une fraîcheur et un dynamisme qui en font oublier les faiblesses. Un bon divertissement.

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec Gwendo, vous pouvez voir son avis ici.

Ce best-seller a aussi été adapté au cinéma :

4 commentaires sur “Beignets de tomates vertes, de Fannie FLAGG

  1. Bonjour, j’ai vu le film en DVD il y a quelques mois et j’ai beaucoup aimé l’atmosphère et l’histoire. Depuis, j’ai très envie de lire le livre.

    1. L’ambiance est très chouette, ça sent le soleil et une bonne humeur teintée de nostalgie. On pourrait presque entendre du blues en bruit de fond. Ce n’est pas trop mon style de littérature, j’aime les choses plus profondes et/ou plus caustiques mais c’est une lecture très agréable.

  2. Cela me rassure un peu que je ne sois pas le seul à ne avoir totalement accroché à ce roman. Les critiques sont quasi-unanimement dithyrambiques, et je ne suis pas tout à fait d’accord. Le style manque un peu de fluidité, et on est sans cesse balancé d’une époque à l’autre. D’autant que comme toi, j’ai moins accroché aux passages se déroulant dans les années 80. Cependant, j’ai tout de même globalement apprécié cette lecture.

    1. Pareil, j’ai apprécié, mais j’ai trouvé que ça aurait mérité un style un peu plus travaillé et paradoxalement, une construction moins compliquée. Mais bon, ça reste une lecture agréable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.