Courir avec des ciseaux, Augusten BURROUGHS

Par défaut

Attention, attention, gros coup de coeur !!!

          Le jeune Augusten a une enfance quelque peu inhabituelle. Sa mère, une poétesse méconnue, connaît des périodes de folie. Son père l’ignore. Son frère est un étranger. Heureusement (pour nous du moins), le psychiatre de sa mère le recueille. Il va intégrer une fratrie des plus insolites. Une famille dans laquelle on consulte la Bible comme un jeu de tarots, où chacun est libre de ses choix au delà de 10 ans et où la liberté est le maître mot. Désopilant.

          Autant le dire tout net : j’ai totalement A-DO-RÉ ce livre ! J’hésite à me lancer dans le culte pur et simple de cet auteur. J’ai eu un peu de mal à démarrer. Je trouvais ça pas mal mais l’écriture un peu trop polissée me gênait. La quatrième de couverture alléchante annonçait une adolescence extraordinaire et j’étais un rien septique à la lecture des premières pages. Mais cette tiédeur n’a pas duré. Très vite l’histoire décolle. La mère du personnage devient folle et il est recueilli dans la famille de son psy, lui-même pour le moins dérangé.

          Notre héros se retrouve donc dans un genre de famille hippie (c’est plus ou moins l’époque) où tout semble permis. Il ne va plus à l’époque et se lance dans les expériences les plus farfelues. Une pareille vie, assortie d’une telle imagination, donne un livre foisonnant, riche en péripétie, en deux mots : totalement dingue. J’ai ri, suis allée de surprise en surprise et aurait voulu que l’histoire continue encore. Je me suis d’ailleurs précipitée pour acheter la suite (qui n’est pas une suite à proprement parler mais une autre autobiographie). Je songe même à distribuer ce livre autour de moi. Un humour grinçant et des situations rocambolesques : ce livre fait un bien fou, un concentré de fantaisie qui fait le plus grand bien.

Le roman a été adapté au cinéma, un résultat mitigé d’après les critiques.

"

  1. J’avais adoré ce livre il y a plusieurs années, attiré par le titre original ce fut un vrai coup de coeur aussi ! Pas encore vu le film par contre…

    • Je n’ai pas vu le film non plus mais je pense attendre un peu pour me lancer. Je préfère rester sur l’excellente impression que m’a fait le livre pour le moment 🙂

  2. le film n’est jamais sorti en salles en France, et même si ca ne veut rien dire, c’est pas souvent bon signe :o)
    quant au bouquin, par contre, effectivement on en avait beaucoup parlé à sa publication j’avais hésité à le lire, et finalement j’avais eu peur qu’il soit trop barré, trop burlesque pour moi…mais ton billet peut tout fait me faire changer d’avis…bonne soirée à toi…

  3. Si tu cherches une boite aux lettres ou le distribué j’accepte bien volontiers !
    Une critique si elogieuse de ta part et le synopsis me branche carrément

    Filou49> Inside I’m dancing n’a jms ete distribué en France et pourtant c’est un film hautement primé et tres intéressant de par son sujet et le jeu de ses acteurs . La France et ses distributeurs sont aussi assez frileux avec certain sujet .

    • D’habitude, quand un auteur raconte son adolescence soi-disant exceptionnelle je me dis souvent « mouais bof, pas de quoi en faire un roman ». Mais là, il y a de quoi écrire une saga. Bon, son imagination débordante y est pour beaucoup mais quand même. L’écriture en elle-même n’a rien d’exceptionnel. Le personnage n’est pas des plus sympathiques non plus. Mais il raconte des énormités avec tellement de détachement et de naturel que ça force l’admiration. Je me suis demandé à chaque page quelle loufoquerie allait bien pouvoir contenir la prochaine. Je ne pouvais que tomber amoureuse d’un esprit aussi tordu 🙂

  4. Pingback: Mars : le bilan « Madimado's Blog

  5. Pingback: Top ten tuesday (18/09) « Madimado's Blog

  6. Pingback: Top ten tuesday (11/12) « Madimado's Blog

  7. Pingback: Mes coups de coeur 2012 « Madimado's Blog

  8. Pingback: Trois romans sur la famille | Madimado's Blog

  9. Pingback: Septembre, le bilan | Madimado's Blog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.