Mes coups de coeur 2012

Par défaut

          Sacrifiant à la tradition, je commence l’année par le bilan des 12 mois écoulés. Après un petit bilan général, puis un bilan des activités du blog, voici les 10 livres et les 10 films que j’ai le plus aimés cette année, qui viendra clôturer la rétrospective 2012. Je me suis efforcée d’établir un semblant de classement, malgré mes réticences face à cet exercice. Un peu aléatoire donc (surtout pour les livres !), n’y voyez pas quelque chose de figé. Déjà que le choix des 10 à été difficile à arrêter… hiérarchiser des titres si différents a été un vrai crève-coeur !

téléchargement

Littérature

couv_dans_les_forets_de_siberie_-_avec_bande_medicis1) Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Un livre que j’ai fait passer de mains en mains toute cette année, toujours avec la même émotion. Il m’a fait voyager, m’a fait rêver, m’a donné envie d’aller découvrir les rives du Lac Baïkal (en compagnie de son auteur de préférence…) ; une histoire simple mais belle et une écriture forte et sensible. Que demander de plus à la littérature ?

2)  Les fidélités successives, Nicolas d’Estienne d’Orveslarge_609536

Une écriture alerte et une histoire passionnante. Les personnages sont fouillés et on aime le côté trouble du personnage qui a tout de l’anti-héros. Derrière ses airs de divertissement un livre bien plus profond qu’il n’y paraît avec une vision de l’Occupation tout en nuances et une magnifique réflexion sur la nature humaine. Une fois qu’on l’a commencé, on ne peut plus le lâcher !

97822640437883) Courir avec des ciseaux, Augustin Burroughs

LA claque de cette année. Je m’en veux un peu de mettre sur le podium un livre qui n’a pas les qualités littéraires de certains moins bien classés mais j’ai tellement ri ! Le personnage est insupportable, l’écriture parfois bancale mais c’est si drôle. A pleurer de rire par moments. Un univers complètement fou et foisonnant dont je suis instantanément tombé amoureuse. A découvrir absolument !

4) Une vie à coucher dehors, Sylvain Tesson9782070437917

Eh oui ! Deux fois dans ce classement, pour Sylvain Tesson, pour les deux seuls titres de ce classement qui ne sont pas des romans. Il confirme ici sa qualité d’écrivain, et avec quel talent ! Un recueil de nouvelles absolument splendide qui a la force et la sensibilité d’un Jack London.

serge-joncour-l-amour-sans-le-faire5) L’amour sans le faire, Serge Joncour

Un livre sur les racines d’une grande finesse. Passé injustement à côté de tous les prix littéraires, sans doute parce qu’il n’avait pas l’éclat de ses concurrents ; il est pourtant le livre le plus juste de cette rentrée. Serge Joncour n’essaie pas de nous en mettre plein la vue mais vise en plein coeur. Un roman subtil et touchant.

6) Les mille automnes de Jacob de Zoet, David MitchellDavid-Mitchell-Les-mille-automnes-de-Jacob-de-Zoet5

Une fresque sur le Japon médiéval absolument passionnante ! Une écriture exigeante, un contenu qui ne l’ai pas moins, et de l’action, de l’action, de l’action ! Si les premières pages sont difficiles, on prend vite plaisir à suivre les malheurs de nos héros, et les rebondissements qui ne tombent jamais là où on les attend. Un livre ardu mais captivant.

Avant-la-chute-Fabrice-Humbert7) Avant la chute, Fabrice Humbert

Un des meilleurs livres de cette rentrée littéraire, et sans doute celui qui pousse le plus à la réflexion. Un roman très bien construit qui décortique à travers 3 destins le déclin de notre monde. Ces histoires empreintes de violence fascinent le lecteur et sont servies par une écriture impeccable. Un livre qui frappe fort et juste.

8) Ciseaux, Stéphane Michakaciseaux-michaka

Un livre hommage à un poète américain alcoolique et à son éditeur qui nous fait découvrir les coulisses de la littérature. La construction complexe déroute au début mais dévient vite un des atouts majeurs du roman, avec son écriture travaillée. Les amoureux de littérature américaine s’en délecteront.

un_repas_en_hiver_mingarell19) Un repas en hiver, Hubert Mingarelli

Hubert Mingarelli traite ici un thème difficile  – l’histoire de trois hommes parti à la traque à l’homme un jour d’hiver pendant la Seconde Guerre Mondiale – qui a de quoi surprendre quand on connaît la sensibilité et la poésie de ses textes. Un roman très sombre mais écrit avec toujours autant de finesse et d’humanité qui en font un des récits marquants de cette rentrée.

10) Le sermon sur la chute de Rome, Jérôme Ferrarisermon-chute-rome

Eh oui, cette année, j’ai apprécié le Goncourt ! Déjà, j’ai aimé le sujet : un bar corse, ça me parle. Et puis j’ai aimé la construction, le parallèle avec Saint-Augustin, la profondeur que ça confère au récit et le suspens qui se crée peu à peu. Enfin, l’écriture est belle, maîtrisée. Une histoire simple traitée avec complexité et intelligence.

          Une excellente année côté lectures ! J’ai peiné à me contenter d’un top 10… Il y a tellement de livres que j’ai aimés cette année que le dernier François Cheng s’est retrouvé in extremis exclu de cette liste. Du jamais vu ! Je résiste difficilement à la tentation de vous citer la longue litanie d’excellents livres qui ont ponctué cette année et ne tenaient pas dans cette liste. Ils ont été si nombreux ! J’ai choisi ici ceux qui me viennent le plus spontanément à l’esprit, en privilégiant les découvertes, l’originalité, les histoires fortes et les écritures de qualité. Parmi ces ouvrages qui m’ont étonnée, une grande majorité d’auteurs que je n’avais jamais lus. Seuls Mingarelli et Joncour trônaient déjà dans ma bibliothèque mais un certain renouveau dans leur oeuvre à su créer la surprise et me marquer durablement. Un vrai plaisir de la découverte tout au long de cette année, et des lectures de haut vol. 2012 aura été pour moi un grand cru littéraire !

rubon379

Cinéma

detachment_aff_finale.indd1) Detachment, Tony Kaye

L’un des tout premiers films vus en 2012. Malgré tout le mal qu’en a dit la critique, un très beau film sur l’éducation avec une mise en scène soignée et un Adrian Brody au sommet de son art. Magnifique.

2) The we and the I, Michel Gondryaffiche-the-we-and-the-i

Contre toute attente, ce huis-clos avec des adolescents n’a pas été une torture mais un réel bonheur. Michel Gondry est décidément un vrai magicien.

Skyfall-Affiche-Teaser3) SkyfallSam Mendes

J’aime James Bond et celui-ci fait incontestablement partie des meilleurs. Que dire de plus ? Pour les fans de la série, cette année, Noël a eu de l’avance.

4) Au-delà des collines, Cristian Mungiu20243444.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un film très intéressant sur l’amour et la religion. On échappe a tous les clichés et c’est magnifiquement filmé. Simple, intelligent et beau.

affiche-Cesar-doit-mourir-Cesare-deve-morire-2012-15) César doit mourir, Paolo et Vittorio Taviani

Une mise en scène subtile où tout est suggéré plus qu’il n’est dit. Sans doute pas le film qui m’a le plus touchée cette année mais il faut quand même reconnaître que c’est du grand cinéma.

6) Dans la maison, François Ozondans-la-maison

Ozon et Lucchini au mieux de leur forme ! Un film enlevé et bien construit, plein de petites trouvailles. Un des films les plus réjouissants de cette année !

Magic_Mike_affiche7) Magic Mike, Steven Soderbergh

J’étais allée voir ce film un peu à reculons, il ne m’inspirait pas du tout. Et pourtant ! Soderbergh arrive même à rendre de chippendales intéressants, c’est dire son talent ! Un excellent film, bien plus profond que ce que le titre et l’affiche laissaient supposer.

8) Starbuck, Kenstarbuck-affiche Scott

Une comédie complètement folle sur un homme qui découvre être le père biologique de quelques centaines d’enfants. C’est drôle, tendre aussi parfois, et si ce n’est pas toujours trop crédible, on passe quand même un très bon moment.

L-affiche-du-film-Moonrise-Kingdom-de-Wes-Anderson-avec-Bruce-Willis-et-Edward-Norton_portrait_w6749) Moonrise Kingdom, Wes Anderson

Certes, ce film n’est pas le chef-d’oeuvre qu’on attendait mais j’ai aimé sa légèreté, ses personnages attachants, ses images sépia et son air de vacances. Et étrangement, rien que d’y penser, j’ai le sourire aux lèvres, c’est bien le signe que c’est plutôt bon quand même !

10) Le prénom, Alexandre Patellière et Matthieu Delaport20057116.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120315_102213e

J’ai longuement hésité pour le dernier de la liste et puis, je me suis décidée pour le film qui m’a sans doute le plus fait rire en 2012. C’est drôle de bout en bout et pour m’avoir fait faire une telle cure de rire, il méritait bien sa place dans le classement.

         Côté films, comme je n’ai cessé de le répéter durant ces douze derniers mois, une année très moyenne. J’ai bien moins fréquenté les salles obscures que d’habitude et n’étant plus disponible que le matin pour mes sorties ciné – horaires de boulot décalés obligent – j’ai très peu vu de films d’art et d’essai. Cela s’est largement ressenti dans la qualité des films vus, faisant baisser par la même occasion mon envie de me rendre au cinéma… Ceci explique cette sélection qui en surprendra peut-être certains. Aucun doute, je ne peux faire que mieux côté cinéma en 2013 !

                                       Affiche-maurice-denis-l-eternel-printemps          80454-van-gogh-reves-de-japon          exposition_bohemes_grand_palais

          Pendant que j’y suis, une petite place pour mes coups de coeur expos/théâtre avec Maurice Denis, l’éternel printemps, Bohèmes au Grand Palais jusqu’au 14 janvier et Hiroshige/Van Gogh/Rouvre à la Pinacothèque jusqu’au 17 mars. Sur les planches, Antigone ne s’en est pas mal sortie et La Place Royale m’a enchantée. Un gros coup de coeur resto également avec le Chamarré Montmartre et ses saveurs originales. Et pour sortir boire un verre entre amis, je vous recommande La prune folle pour ses assiettes généreuses, ses petits prix et son ambiance chaleureuse.

               Antigone au théâtre du Vieux Colombier     LA PLACE ROYALE REPETITIONS-     chamarre-023     295290_288904257857987_223759771039103_622218_827663359_n

          Je serais tentée de vous sélectionner quelques flops pour la route tout de même parce qu’on ne peut décemment pas s’appeler « Les critiques assassines » et faire un bilan aussi positif ! Pour les ratés donc, commençons par le cinéma : Du vent dans mes mollets, Le magasin des suicides, Bienvenue parmi nous, 2 days in New-York, Nos plus belles vacances. Un pourcentage de loupés bien moins élevé pour mes lectures mais quelques moments d’ennui majeur ou d’agacement tout de même avec : Le goût des pépins de pommes, L’école des saveurs, L’amour est déclaré, Les larmes de Tarzan, Eurydice.

          Et pour 2013, on prend quelles résolutions ? Sans nul doute, aller plus au cinéma ! Et surtout trouver une solution pour voir plus de films d’art et d’essai malgré mes horaires compliquées. Continuer aussi à fréquenter de manière assidue théâtres et musées. Et pour les lectures ? lire plus de classiques en 2013 ne serait pas un mal, je vais donc essayer de m’y remettre et d’améliorer un peu ma culture classique que je délaisse depuis quelques temps. Essayer aussi de lire un peu plus de littérature étrangère (et pas seulement anglo-saxone), de sortir de ma bibliothèque des livres qui y prennent la poussière depuis trop longtemps, de renouer avec quelques polars, de retrouver le goût des gros livres (pas sure que Guerre et Paix, que je suis en train de combattre vaillamment, m’y aide beaucoup…) et de moins bouder les essais. Bref, tenter de varier mes lectures, encore et toujours ! Un travail de longue haleine à renouveler sans cesse !

Et vous, que lirez-vous en 2013 ?

"

  1. Que vais-je lire en 2013 ? je ne sais pas encore, mais à foison !!
    Je lis beaucoup de romans contemporains, et je vais continuer bien-sûr, mais je vais aussi essayer, comme toi, d’améliorer ma culture classique.
    L’année dernière, j’ai lu beaucoup de policiers nordiques (Indridason, Mankell, Camilla Lâckberg…).
    Là, j’ai commencé l’année avec « La vérité sur l’affaire Harry Quebért, et je me suis régalée avec « Les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson », et « La vie rêvée d’Ernersto G » de JM Guenassia.
    Ce soir, je me plonge dans les livres de Jeanne Benameur (j’avais aimé sa plume avec « Les insurrections singulières)…
    Bonnes lectures !

    • L’année semble bien commencer en tout cas ! Voilà un programme prometteur. J’ai aussi « L’affaire Harry Québert » et « La vie rêvée d’Ernesto G » qui m’attendent. N’hésite pas à revenir partager tes lectures au cours de l’année, c’est toujours un plaisir ! Très bonnes lectures à toi aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s