Archives de Tag: classement

Bilan 2014 : mes coups de coeur ciné, littérature et autres

Par défaut

          Ca y est, 2015 est arrivé, c’est l’heure des bilans. Je me plie à la tradition avec un article fleuve qui en fera somnoler plus d’un. Que chacun aille voir la partie qui l’intéresse pour éviter l’indigestion !

Films

          Avec quelques difficultés, je m’en tiens plus ou moins à mon objectif d’un film par semaine avec 50 films tout pile vus en salles. Pas tout à fait assez à mon goût et un peu moins que l’année dernière mais pas si mal étant donné que j’ai été longtemps malade et que mes horaires de boulot ne sont pas idéaux pour les sorties ciné. J’ai triché en en rattrapant quelques uns en VOD (13 pour être exacte) pour moins avoir l’impression de n’avoir rien vu.
Dans l’ensemble une assez bonne année ciné même si j’ai vu la plupart de mes gros coups de cœur dès le début de l’année et que j’ai perdu un peu de mon entrain par la suite. Une année qui m’a semblé dans la continuité de 2013 avec beaucoup de bonnes choses, même si le classement a été plus difficile pour moi que l’année précédente, avec beaucoup de bons films mais peu de réels coups de cœur ce qui fait que j’ai du mal à les départager. Il faut dire aussi qu’avec ma mémoire qui flanche, jamais faire un classement n’avait été si compliqué. Difficile également de savoir comment intégrer les films vus à la maison à mon classement alors que les conditions son beaucoup moins bonnes et que l’effet est forcément moindre. Je leur ai quand même fait une petite place. Je vous épargne le laïus sur chaque choix mais – à part pour les rares dont je n’ai pas encore parlé – vous pouvez retrouver mes critiques en cliquant sur les titres.

1Mommy
2Dallas Buyer Club
3Ida
4– Whiplash
5Pas son genre
6Le sel de la terre
7Grand Budapest Hotel
8her
9– Valse pour Monica
10Cold in July

007448.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx  Mommy-Xavier-Dolan  459766.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Je dois dire que ce top allait assez de soi, surtout pour les 5 premiers, que j’ai vraiment adorés. J’ai réalisé un top 20 pour Cinephilia, site ciné auquel je contribue (modestement) depuis le mois d’août. Voici donc mes 10 films favoris suivants et les quelques uns qui sont restés aux portes du classement, de manière assez aléatoire, je dois bien l’admettre. Saint-Laurent, 12 years a slave, Geronimo, Tom à la ferme, Calvary, Timbuktu, Conversation animée avec Noam Chomsky, State of Grace, Black Coal, Boyhood. Auraient aussi pu y figurer Only lovers left alive, Maestro, Le temps de quelques jours, Une nouvelle amie, New-York Melody.

Séries

          Comme à mon habitude, j’ai regardé pas mal de séries cette année. D’autant plus qu’entre mon arrêt maladie et l’arrivée de Canal+ séries, j’ai eu franchement de quoi faire. Beaucoup de bonnes surprises cette année je dois dire. Je devrais en parler plus ici car certaines méritent vraiment le détour. Dans mon top, uniquement les séries que je ne connaissais pas.

1– Halt & catchfire
2– The affair
3– Masters of sex
4– Ray Donovan
5– Panam

          Mais aussi toujours mes chouchoutes : Hannibal, Mad men, Borgia ou Scandal (parce que je suis amoureuse d’Olivia Pope et que je rêve de lui ressembler, mais sans ses parents…).

Livres

          Beaucoup moins de lectures cette année avec environ 80 livres lus contre une centaine les années précédentes soit une baisse de près de 20% quand même. On aurait pu penser qu’étant cloîtrée chez moi j’aurai lu plus mais déjà, j’étais trop crevée pour me concentrer et puis je lis quand même beaucoup dans les transports, à la maison, j’ai plus tendance à me disperser. Ces chiffres sont toutefois faussés par le nombre de pavés que j’ai ingurgités cette année. J’ai aussi l’impression d’avoir lu un peu moins de jeunesse et BD et beaucoup de gros romans. Je délaisse toujours les essais, la poésie et le théâtre mais on ne peut décidément pas tout faire !
Inutile de dire que j’ai oublié le programme lecture que je m’étais concocté presque aussitôt après l’avoir fait… J’ai quand même lu les 2/3 des livres qui y figuraient, ce qui n’est pas si mal, et également 5 ou 6 des romans ou BD que j’avais hésité à mettre. La seule catégorie dans laquelle je n’ai presque rien lu est sans surprise celle des classiques… J’aime pourtant la littérature du XIX° mais je la délaisse un peu ces dernières années. Je ne me suis toujours pas attaquée à Tristes tropiques ni à l’énorme Même les tigres sont chez eux. Quant à mon essai sur L’histoire de la lecture commencé depuis plus d’un an, j’ai lu deux chapitres de plus mais je suis loin de l’avoir terminé. Je n’ai toutefois pas dit mon dernier mot ! J’ai aimé la quasi totalité des livres lus cette année (j’en déduis que je les choisis de mieux en mieux, mais peut-être aussi que je ne prends plus assez de risques ?) mais mon énorme coup de cœur restera celui avec lequel j’avais commencé 2014.

Romans
1Et quelquefois j’ai comme une grande idée
2Aurora, Kentucky
3La horde du Contrevent
4Les sauvages
5L’empreinte de toute chose
6Mille femmes blanches
7S’abandonner à vivre
8L’écrivain national
9Peine perdue
10Les fiancés de l’hiver

71pXOjJKtSL._SL1500_  et-quelquefois-j-ai-comme-une-grande-idee-gf-jpg 9782070342266

BD / album
1Mauvais genre
2Si j’étais un livre
3Pyongyang
4– La nuit du visiteur
5Lulu femme nue

CVT_Si-jetais-un-livre_5579  Couv_196455 (1)  py_couv_french_big

          J’avoue que je suis moi-même assez surprise par mon classement romans où il y a énormément de titres qui a priori ne sont pas mon genre. Comme quoi !

Expos

          Parfois je me dis que si j’arrivais à voir une expo par mois, ce serait bien. Et devinez quoi, alors que j’ai l’impression de ne jamais mettre le nez dehors, j’ai quand même vu 12 expositions cette année ! Il faut dire aussi que souvent je les fais par 2, ça aide. J’en ai raté plein qui me tentaient mais quand même, je ne suis pas trop mécontente. Je n’ai pas compté là-dedans les 2 que j’ai vues à Prague d’ailleurs.
Pas de découvertes bouleversantes cette année comme ça avait pu l’être les années précédentes avec Félix Vallotton ou Félix Ziem (oui, j’ai un truc avec les Félix). Toutefois, sans surprises, j’ai beaucoup aimé les expositions Van Gogh/Artaud et Gustave Doré – qui ne figure pas dans mon classement parce que n’ayant réellement apprécié que 4 expositions, je me suis contentée du trio de tête et j’en ai laissé une de côté. Pour la forme, voici mon petit top 3 de l’année.

1Van Gogh/Artaud : le suicidé de la société
2Paris 1900, la ville spectacle
3Tatoueurs/tatoués

affiche  334113_vincent-van-gogh-antonin-artaud-le-suicide-de-la-societe_retaille  tatoueurs-tatoues

Théâtre

          Beaucoup de pièces vues (23, dont pas mal de danse), avec beaucoup de bonnes surprises et très peu de déceptions. Reprendre un abonnement, de suite, ça motive ! L’année dernière, je n’avais pas pris d’abonnement (enfin, en septembre 2013 quoi) et j’ai passé plusieurs mois sans voir la moindre pièce, ce qui ne m’étais jamais arrivé. Au mois de février, je m’étais forcée à reprendre quelques pièces et là, ç’avait été un festival de bonnes surprises. C’est là, qu’un soir, devant une pièce particulièrement réussie, je me suis rendu compte à quel point j’adorais le théâtre. Je le savais déjà, certes, mais d’un coup, j’ai su que je ne pouvais pas m’en passer, comme des bons restos, des livres ou du cinéma. J’ai donc profité des avantages que me confère mon jeune âge (plus pour longtemps) pour reprendre tout un tas de pièces pour la saison 2014/2015, quitte à en refiler quelques-unes à des amis en cas d’absence. Depuis, ça va beaucoup mieux. Mes gros coups de cœur de l’année sont :

Théâtre/cirque
1Macbeth
2Lucrèce Borgia
3Le roi et moi
4La colère du tigre
5L’art de la fugue

3917035_wikispectacle-14052201-rdl-0766

Danse
1Cendrillon
2Gala d’ouverture des étés de la danse
3Casse-noisette
4Golgota
5Ballet revolucion

  cendrillon_malandain_ballet_biarritz_olivier_houeix_13

Sorties

          Cette année, j’ai aimé me promener dans Paris, comme quand je n’y habitais pas encore : les berges de Seine, le jardin d’acclimatation, le jardin des Plantes. Un rayon de soleil et il y a plein de balades à faire à deux pas de chez soi. J’ai bougé bien moins que je ne l’aurais voulu et pas toujours dans de très bonnes conditions mais je suis quand même allée à Lyon, en Bourgogne, le magnifique plateau de l’Aubrac dont je suis tombée totalement amoureuse et dans le sud bien sûr, avec Toulouse, mes montagnes et la Côte Vermeille. Et puis quelques jours à Prague. Il y a avait longtemps que je n’étais pas allée à l’étranger, ça m’a fait le plus grand bien de changer d’air !

DSC_0504

Cuisine

          Évidemment, il y a aussi la cuisine dans ma vie. Quelques bons restos découverts en 2014 même si je suis assez peu sortie. Un repas étoilé chez les Bras, j’ai enfin découvert la cheminé de l’Atelier de Maître Albert, j’ai goûté au calme du salon de thé du Thé des écrivains et j’ai succombé aux pâtisseries de Philippe Conticini et à celles du café Pouchkine… Encore tant de bonnes tables à découvrir ! Une amie qui me veut du bien m’a offert un guide des meilleures pâtisseries, ça laisse présager de goûters gourmands en 2015.
J’ai eu à un moment eu des velléités d’essayer plein de nouvelles recettes et si j’en ai testé 2 par semaines en début d’année, j’ai vite délaissé ce rythme infernal pour finalement très peu cuisiner ces derniers mois (incroyable hein ?!). Mais comme j’ai reçu une vraie mallette de pâtissier à Noël et de supers livres de Christophe Michalak et Christophe Adam, je vais vite me remettre aux fourneaux !

DSC_0171

Blog

          Du côté du blog, j’ai beaucoup moins écrit cette année, surtout ces dernières semaines. Parce que trop fatiguée, du mal à me concentrer, pas forcément l’énergie de m’y mettre en rentrant du boulot. Je me demande comment j’ai pu concilier un jour travail, études, sport, vie sociale et blog. J’avais des journées deux fois plus longues ou quoi ? Heureusement, les visites se maintiennent, ce qui m’évite de me décourager de continuer à écrire, même si je suis au ralenti. Le résultat de mon manque d’efficacité, c’est que malgré un nombre de sorties relativement faible et le fait que je sois depuis facilement 3 semaines sur le même livre, j’ai quand même trouvé le moyen de laisser s’accumuler 27 articles dans la liste des choses dont je dois vous parler. Vous n’avez pas fini d’entendre parler de moi…
Un petit résumé rapide en chiffres : 265 articles publiés, soit beaucoup moins que les 360 que je m’étais fixé dans l’idéal. Ou les 320 visés en comptant un jour de flemme hebdomadaire. Ca reste toutefois un joli nombre, surtout dans une année difficile. Il  a eu près de 100 000 visiteurs, soit en moyenne 270 visites par jour. Mes articles sont vus à peu près autant de fois sur Paperblog, même si ce sont rarement les mêmes qui y rencontrent du succès. Les visiteurs sont venus de 1470 pays. Je remercie mes plus fidèles commentateurs qui se reconnaîtront. Je ne comprends pas toujours la logique qui préside au succès de tel ou tel article mais je me réjouis de celui qui récompense ceux sur la culture occitane. Vous trouverez plus d’informations ici.

          Cette année, j’ai également commencé à réellement utiliser Twitter, avec 500 personnes qui me suivent, même si je ne relaie pas assez les articles, ça commence à être une belle devanture tout de même. Je ne suis pas encore franchement au top de la maîtrise mais j’avoue que j’apprécie le côté instantané qui a donné lieu à de nombreuses discussions animées (en 140 caractères, ça tient de l’exploit). Ca m’a permis de découvrir beaucoup de blogs. Bizarrement, ce sont des blogueurs ciné que je suis la plus proche. C’est enrichissant de lire des articles variés autour d’un même film (ou d’un même sujet de manière plus générale), les divergences de point de vue permettent de nourrir la réflexion.

          En 2014, j’ai également fait plein de rencontres, à Paris et ailleurs. Ceux qui me lisent se reconnaîtront et je les remercie pour tous les bons moments passés ensemble.

DSC_0572

          Cet article est déjà interminable (et encore, j’ai décidé de ne pas justifier chaque choix histoire de ne pas le rallonger, les bonnes résolutions seront donc pour plus tard. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous une

Très bonne année !

Top ten tuesday (24/04)

Par défaut

          Top Ten Tuesday, un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Initialement créé par The Broke and the Bookish, il est désormais repris en français par Iani et son carnet de lecture.

Cette semaine, le thème est :

Les 10 livres que vous avez lus en une journée (ou plus rapidement que d’habitude)

          Je vais choisir ceux que j’ai lus plus vite que d’habitude parce qu’en une journée, il y en a plein, souvent des livres courts, des jours de désoeuvrement. Je vais donc plutôt me consacrer aux livres que j’ai eu l’impression de dévorer, même si il m’a quand même fallu un certain temps pour en finir certains.

1) Les démons de Dostoïevski. J’ai littéralement dévoré cette fresque en 3 tomes absolument passionnante.

2) La plupart des livres de Ruth Rendell. Surtout ses romans psychologiques, très prenants, une fois entamés on ne peut plus les lâcher.

3) Harry Potter de J. K. Rolling. Je les ai lu plus rapidement les uns que les autres, longue attente oblige.

4) L’espoir est une terre lontaine de Colleen Mc Cullough. Le titre ne paie pas de mine mais l’histoire de ce forçat envoyé pour coloniser l’Australie est tout bonnement passionnante.

5) Tous les Michel Folco. Le premier a été une révélation. J’ai lu Même le mal se fait bien quasiment d’une traite, y passant 2 nuit quasi-blanches à me tordre de rire. Deux critiques disponibles ici et.

6) L’appât de José Carlos Somoza. J’ai eu un peu de mal à démarrer mais le suspens devient vite intenable et pousse à tourner les pages aussi vite que possible. 

7) Le pacte de Minuit de David Whitley. Un roman pour adolescent très réussi dans lequel on se laisse facilement prendre.

8) Le royaume de Tobin de Lynn Flewelling. Une fresque médiéval fantasy inégale et parfois un peu facile mais dont l’histoire donne envie d’avancer vite vers le dénouement incertain.

9) Martin Eden. Mon premier Jack London. Un grand moment de littérature.

10) A la croisée des mondes. Une série que j’ai adorée !

          Une liste pas très représentative… J’ai l’impression d’avoir oublié l’essentiel mais ça ne me revient pas. En tout cas, dans l’ensemble, les livres que je lis vite sont ceux qui ont une histoire forte, parfois au détriment du style. Je dévore avant tout des romans aux personnages forts qui vivent de grandes aventures. Ca me donne envie de lire tout ça !

Top ten tuesday (10/04)

Par défaut

          Top Ten Tuesday, un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Initialement créé par The Broke and the Bookish, il est désormais repris en français par Iani et son carnet de lecture.

Cette semaine, le thème est :

Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre (annoncé ou non).

Voici une liste non-exhaustive et dans le désordre :

1) François Cheng. Il n’a écrit que 2 romans, dont un qui est sans doute l’un des meilleurs livres qu’il m’ait été donné d’ouvrir. J’aimerais avoir la chance de lire sa prose une nouvelle fois.

2) Michel Folco. Je sais, c’est une obsession, mais il est trop peu connu alors je lui fais de la pub. Il n’écrit pas beaucoup (seulement 5 livres à son actif) mais j’espère qu’il nous fera bientôt le plaisir d’un nouveau roman hilarant.

3) Andréï Makine. L’auteur étant assez prolifique, je ne doute pas voir bientôt un de ses ouvrages sur les tables des libraires.

4) Augusten Burrough. Maintenant que j’ai découvert son humour corrosif, je sens que je vais sombrer dans une terrible addiction, vite, la suite !

5) Un inédit de Jack London qu’on retrouverait dans une vieille malle de marin oubliée au fond d’un grenier (quoi ? comment ça c’est improbable ?)

6) Un petit Fred Vargas parce que quand même j’aime bien, surtout s’il y est question de croyances ancestrales.

7) Carlos Somoza. Je n’ai pas encore lu tous ses ouvrages mais il fait partie des auteurs marquants dont je compte bien tout lire.

8) Serge Joncour. Parce que son cynisme me ravit.

9) Sylvain Tesson. J’ai beaucoup aimé son dernier récit de voyage, vivement le prochain !

10) Inconnu. Eh oui, j’attends toujours avec impatience les livres d’auteurs que je ne connais pas encore et qui me feront vibrer. Un peu de place à l’inconnu donc.

          Cette liste ne me convainc qu’à moitié, bien que j’aime réellement les auteurs qui la composent. J’aurais pu y ajouter entre autres Mankell ou Rendell. Cependant, je n’ai pas lu l’intégralité de l’oeuvre de la plupart des auteurs cités, j’ai donc largement de quoi patienter en attendant leurs nouveautés. Il y a très peu d’auteurs contemporains que je suis de près. Je n’ai pas de forte prédisposition à jouer les groupies, ce qui fait qu’à part 4 ou 5 auteurs que je suis avec une certaine assiduité, je n’attends que rarement les nouveautés avec impatience. Mais je suis toujours contente d’avoir un nouveau livre dans les mains, même si je les laisse souvent patienter longtemps dans ma bibliothèque avant de les ouvrir. La surprise avant tout !

Top ten tuesday (2)

Par défaut

          Top Ten Tuesday, un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Initialement créé par The Broke and the Bookish, il est désormais repris en français par Iani et son carnet de lecture. Je sais je sais, j’ai un peu raté la jour, veuillez donc excuser le décalage entre le titre et la parution…

Cette semaine, le thème est :

Le top 10 des livres lus en 2011

1 – José Carlos Somoza, Clara et la pénombre

2 – Truman Capote, Cercueils sur mesure

3 – Larry Mc Murtry, Lonesome Dove (et pour le 2, c’est ici)

4 – Jack London, L’amour de la vie

5 – Jean-Philippe Toussaint, La vérité sur Marie

6 – Yves Navarre, Ce sont amis que vent emporte

7 – Laurent Gaudé, Le soleil des Scorta

8 – Malla Nunn, Vengeance dans un paysage de rêve

9 – Alexandre Bergamini, Sang damné

10 – Florence Aubenas, Quai Ouistreham

LA grande découverte qui a marqué mon année.

         J’ai choisi d’exclure de ce classement les livres lus en 2011 qui avaient fait l’objet d’une lecture antérieure (ce qui a nettement modifié le résultat). J’étais arrivée dans un premier temps à 12 titres. Edward Abbey (avec Le feu sur la montagne) et Katrina Kalda (pour Un roman estonien) auraient pu en être. Ce dernier ayant été chroniqué en 1° en 2011, je ne jurerais pas qu’il n’a pas été lu fin 2010, ce qui lui a valu son élimination. Quand à l’autre malheureux, je lui ai préféré le reportage de Florence Aubenas dans une volonté de mettre dans ce classement au moins un livre qui ne soit pas un roman. C’est injuste, mais c’est ainsi. Enfin, concernant Jack London, Construire un feu, aurait également pu recevoir les honneurs, simplement le 1° lu a été le 1° choisi. Ces livres ne sont peut-être pas tous parmi les meilleurs d’un point de vue littéraire mais j’ai pris un grand plaisir à les lire et chacun d’eux m’a marqué à sa manière.

          L’année 2011 a été riches en lectures pour moi (100 tout rond !!!!), bonnes dans l’ensemble. Je les aurais simplement souhaitées plus variées, ce sera pour l’année prochaine j’espère. Deux autres livres, dont je n’ai pas encore parlé ici, ont également marqué mon année. Ce sont deux livres de cuisine, Ritz et A la table de l’histoire. Deux petits bijoux sur lesquels j’ai eu la chance de travailler et dont la sortie en librairie m’a emplie de joie. Je vous les présenterai bientôt. Je ferai sans doute aussi d’ici peu un article plus général sur mes lectures de 2011, pour ceux qui n’auraient pas suivi. Et pour vous, quels livres vous ont marqué cette année ?

Les 10 + gros éditeurs de l’année 2009

Par défaut

          Livres Hebdo a présenté récemment les 200 pricipaux éditeurs français pour 2009. Je me contenterai de reprendre ici les 10 premiers. Je voulais vous faire un beau graphique mais ma version de Word ayant expiré et mon cours sur l’histoire de l’esthétique m’attendant en vue des partiels, j’ai dû renoncer à cette idée. Veuillez donc excuser la présentation un peu triste.

          En 2009, 216 sociétés d’édition affichaient un chiffre d’affaire supérieur à un million d’euro, elles représentent 153 groupes ou maisons indépendantes et 7,15 milliards d’euros. Le nombre de ces sociétés a connu une baisse régulière ces dernières années (en 2007, on dénombrait dans le même classement 236 sociétés représentant 172 groupes). Contrairement à ce que cela pourrait laisser supposer, ce n’est pas tellement que l’édition va mal mais plutôt en raison de récentes fusions et reprises qui, contrairement ce qui a été le cas au début des années 2000, ne doit pas grand chose aux stratégies des grands groupes.

Les 10 premiers du classement sont :

Hachette livre : 2273 million de CA (soit 34 % des 7,5 milliards que représentent les sociétés de ce classement)

Editis : 751 millions (10,5 %)

France Loisir : 370 millions (5,2 %)

Media-participations : 319 millions (4,5 %)

Lefebvre Sarrut : 314 millions(4,4 %)

Reed Elvesier : 265 millions (3,7 %)

Groupe Flammarion : 263 millions (3,7 %)

La Martinière groupe : 260 millions (3,6 %)

Groupe Gallimard : 243 millions (3,4 %)

Panini France : 237 millions (3,3 %)

Les autres éditeurs du classement représentent 25 % du chiffre d’affaire réalisé par les sociétés de ce classement.

          La moitié des sociétés ont connu un recul de leur croissance en 2009, y compris parmi les grands groupes habitués à de fortes croissances. cependant quelques belles croissances en littérature ou sports dénote du dynamisme de l’édition française. Parmi les plus belles croissances, Sonatine, Lattès, Métailié ou Verdier.

          Rien de bien nouveau en somme. Si le moral de l’édition française n’est pas au beau fixe, ce n’est pas la déroute non plus. En temps de crise, on aurait pu s’attendre à pire pour la culture. A suivre dans un an pour les résultats 2010.